Un fonds d’investissement rachète FRAM qui change à nouveau de propriétaire

0

Le fonds d’investissement LBO France s’apprête à céder FRAM ainsi que Karavel Promovacances à Equistone Partners Europe. C’est ainsi deux tours opérateurs français qui passeront sous pavillon anglais.

LBO France avait racheté le voyagiste toulousain FRAM afin d’étoffer son portefeuille d’entreprises dédiées aux voyages en 2016. Plusieurs mois de négociations ont été nécessaires avant que le rachat soit acté cette semaine avec Equistone Partners Europe, fonds d’investissement anglais. Cette opération fait écho au rachat de LooK Voyages et Vacances Transat par TUI France et qui confirme la consolidation du marché français.

Quel avenir pour le groupe FRAM ? à quoi peut-on s’attendre ?

Cinq cent sept millions d’euros de chiffre d’affaires et six cent quarante-huit salariés, ce sont certainement les chiffres qui sont sur la plupart des lèvres des deux cents employés du siège de FRAM à Toulouse. Le comité d’entreprise voit d’un bon œil les discussions entamées avec le groupe anglais qui proposera aux salariés la possibilité de devenir actionnaire de leur entreprise.

Equistone Partners Europe se veut rassurant avec la clientèle également. Malgré le changement de pavillon, FRAM tout comme Karkavel Promovacances ne connaitrons pas de bouleversement ni dans leur identité ni dans leur positionnement. Le tour opérateur conservera sa visibilité sur le territoire français grâce à son offre multicanale, présent sur le web et sur le terrain grâce à leur réseau d’agences. La stratégie d’Equistone Partners Europe s’inscrit dans la continuité opérationnelle et commerciale.

En 2019 FRAM fêtera son soixante dixième anniversaire.

Poussée par des pertes chroniques au début des années 2010, à un plan social en 2012, FRAM avait été rachetée en 2016 par LBO France. Selon Frédérique Granel, directeur général adjoint de Fram : « La période de redressement se termine ».

D’ici là pour que continue la belle aventure et afin de marquer cette date importante, toutes les énergies seront mobilisées dans le but de rester leader des voyagistes généralistes français et de voir le retour de la rentabilité.